Julie Poiron travaille sur le sujet de la migration. Elle réalise un animal socle qui sera une île pour une population d'autres animaux qui utiliseront ce lieu de vie mais aussi ce moyen de transport. Ceci évoque l'appartenance de chaque individu à un groupe et du cheminement global du groupe dans un environnement en évolution.