Olivia Tragaut à un atelier-galerie dans le village historique de Oppède le Vieux (84). Elle réalise des sculptures animalières.

A la base, il y a l'émerveillement... Par nature contemplative, je prends un plaisir immense à observer, à étudier. La sculpture animalière est le prolongement de cette contemplation. Touchée par la disparition des espèces, j'ai le désir aigu de partager mon ressenti devant tant de beauté, de richesse, de témoigner. Mon interprétation peut être réaliste ou fantaisiste, j'aime parfois extrapoler les attitudes et même réinventer. Plus je travaille l'animal, plus je rencontre l'humain…