Riki décompose les mots pour en faire des sculptures. Belge, il utilise les mots flamants qui sont composés de l'accolement de deux mots et utilise les deux sens pour former une seule sculpture qui joue sur ces deux mots. Son monde est très coloré et fait de bois et de polystyrène.