Brent Stirton est un photo-journaliste sud-africain qui passe généralement 9 à 10 mois de l’année sur le terrain à faire des photos. Il a passé la majorité de sa carrière dans les pays du tiers-monde qui sont la base de son travail. Il est obsédé par l’idée d’être au cœur de son sujet. Il travaille généralement sur un planning très serré qui l’oblige à établir une relation de confiance avec ses sujets très rapidement.
Souvent, il utilise un système d’éclairage portatif, même dans les régions les plus reculées du monde, qui donne à ses photos un effet studio très reconnaissable. Selon lui, cela lui permet de « raconter de vieilles histoires de façon nouvelle ».