Christophe Milcent est sculpteur sur métal.

Un sculpteur n'existe pas sans sa matière, c'est un peu comme un dompteur avec un fauve. La rencontre fait évidence, la relation est intense, exigeante. 

Pour moi, c'est le fer.

Avec cette matière dure il se noue une histoire frontale, totale. Entre nous le moindre geste laisse sa trace, son empreinte.

Et de cette rencontre naissent des sculptures à la douceur persistante. Elles témoignent de tous nos contrastes, comme celui de l'infini petit du détail dans l'infiniment grand. Tout est question d'équilibre en somme.

Je façonne avec le fer, véritable morceau d'étoile, comme une manière de figer dans le temps une image de nous même, de notre univers, de la terre qui nous porte et qui nous fait vivre.