Marie-Louise Bernard est une photographe française qui parcourt le monde pour nous faire découvrir ce qu'elle aime et ce qui lui paraît beau, tout simplement.

Francis Tack se passionne pour les dunes et les pays qui les entourent. Il parcourt les déserts et ses peuplades et utilise un parapente pour nous offrir des images vues du ciel.

Vincent Munier est originaire des Vosges. Avec son pès il bivouaque souvent en forêt et réalise très tôt de l'affût pour prendre des animaux en photo. Plus tard, il prendra la décision de faire de cela son métier et parcourera le monde et les zones les plus reculées du monde, parfois seul, pour capturer des images incroyages de la vie sur terre.

Cyrille de Vignemont est un photographe français avant gardiste qui a été présentés dans de nombreux salons internationaux.

Laetitia Vançon n'hésite pas à prendre de risques dans ses portraits. Elle rejoint les îles des 4 coins de l'Europe est nous transmet la difficulté d'être ilien : vivre loin du monde et dans une mini communauté où il peut être dur de trouver l'âme soeur ou de s'assumer et de se sentir comme dans une prison. Elle est née à Toulouse (31).

Philippe Bourseiller est un reporter photographe français. Il effectue entre autres des photographies en milieu hostile comme dans les zones les plus froides de notre planète.

Raymond Depardon est un célèbre photographe, photo-journaliste, réalisateur français.

Photoreporter juste après la Seconde Guerre mondiale, Edouard Boubat est marqué par les atrocités et décide de consacrer son œuvre à la célébration de la vie.

Ce métier lui donne assez de liberté et il multiplie les voyages. Il a fait également des portraits devenus célèbres de nombreuses personnalités.

Il s’intéresse particulièrement à montrer les moments vides de la vie et en exalter tout le bonheur. Il présente « un quotidien dépouillé mais plein de grâce, de poésie et d'une plénitude intemporelle.

Olivier Föllmi est un photographe voyageur.

Né en 1958, Olivier Föllmi est de nationalité franco-suisse. En 1975, alors qu'il n'a que 17 ans, il obtient une bourse de voyage pour partir à la découverte de l'Asie. Entre 1976 et 1986, il erre à travers ce continent entre les monastères et son pays d'adoption le Zanskar. Une affection particulière le lie donc très tôt à l'Asie. Il reçoit dès 1980 le Premier Prix de Photographie. Photographe-Conférencier, il témoigne du sort du Tibet envahi (1984-1987) et s’implique pour la cause tibétaine auprès du Dalaï-lama. En 1987, il remporte le Prix Hommes sans frontières au festival du film de voyage de Royan pour son reportage « Tibet-Zanskar ». Föllmi consacre les années 90 au voyage. Il relate par la suite ses expéditions en terres lointaines dans des livres illustrés splendides tels Eveils, Hommage à l’Afrique, Sagesse… Dès 1998, Olivier Föllmi est sollicité par des médias prestigieux comme National Géographic, Paris Match, Géo, Life,… Il reçoit le Prix de la Presse en 1991. Depuis 2003, il sillonne la planète avec ses assistants pour en capter la richesse, la beauté et la diversité. Il est l'auteur de nombreux ouvrages dont la collection ''Sagesses de l'humanité''. Ses photographies font l'objet d'expositions dans le monde entier.

Mes voyages m'ont fait aimer les Hommes. J'arrive toujours dans les villages avec un sac de magie en bandouilière pour créer un lien et développer une connivence.  Mes plus belles photos sont mes plus belles rencontres.